Compte-rendu de l'Assemblée Générale du 12 mai 2017

 

Régulièrement convoquée par courrier en date du 5 avril 2017, l’Association a tenu samedi 12 mai 2017 à 10 H, en la salle des fêtes de Soulaucourt, son Assemblée Générale annuelle.

 

Le président François DEPINAL ouvrit la séance en excusant Madame Fabienne SCHOLLHAMMER, conseiller départemental du canton de Bourmont, et MM. Luc GERECKE, vice-président du Conseil départemental des Vosges, Conseiller départemental du canton de Vittel et maire de Contrexéville, Gilles GODARD, maire d’Orquevaux, président de la commission tourisme, culture et patrimoine de la Communauté de Communes Meuse et Rognon, et Daniel MAULBON, maire d’Outremécourt. Il accueillit François CHAPITEL, maire de Soulaucourt qui prête gracieusement la salle de réunion, et André DEGUIS, ancien conseiller général du canton de Bourmont, ainsi que tous les participants.

 

Il fit circuler la liste d’émargement : 23 participants y assistaient, 32 membres avaient donné pouvoir. Les membres à jour de cotisation étant au nombre de 48, le président constata que le quorum était largement atteint, et que l’assemblée pouvait donc valablement délibérer.

 

 

I – Rapport moral et d’activité du président

 

François DEPINAL présenta tout d’abord le rapport moral et d’activité de l’année 2016.

 

1.1 - La publication du n°8 des Cahiers de La Mothe

 

Le n°8 des Cahiers de la Mothe est sorti fin juin des presses de l’Imprimerie BIALEC à Nancy, à temps pour être présenté à la fête de La Mothe. La revue est appréciée. Elle est l’occasion de toucher, dans toute la France, des personnes originaires du Bassigny et heureuses de renouer avec leurs racines. Elle est rendue possible grâce au subventionnement de la Région Lorraine.

 

1.2 Les prémices de la restauration du bastion saint-Nicolas

 

En 2015, la DRAC nous a informé que ses subventions étaient désormais réservées aux maîtres d’ouvrages propriétaires des lieux, donc aux deux communes d’Outremécourt et Soulaucourt. Le rôle de l’Association se limite donc à une simple assistance à maîtrise d’ouvrage, autrement dit à une aide dans le montage des dossiers, et éventuellement  à un accompagnement financier du projet, notamment par exemple en apportant son écot au plan de financement ou en contribuant au succès d’une souscription par l’intermédiaire de la Fondation du Patrimoine.

 

Votre Association a donc souhaité réunir sur le site tous les acteurs concernés. Cette rencontre a eu lieu le 29 janvier 2016. Y participaient Mmes & MM. Jonathan TRUILLET, conservateur général des Monuments historiques, Pauline LANGLAIT, technicien du patrimoine chargée de la Haute-Marne, Arnaud DESCHAMPS, directeur du STAP de la Haute-Marne à Chaumont, Gilles GODARD, représentant la communauté de communes, François CHAPITEL, maire de Soulaucourt, et des représentants de l’Association.

 

Tous se rendirent au bastion saint-Nicolas. Les préconisations de la DRAC sont consignées dans un courrier en date du 15 février 2016, signé de monsieur TRUILLET, que François DEPINAL lut aux participants. Des études détaillées s’avèrent nécessaires avant la prise de toute décision. Des préconisations de sécurité sont par ailleurs largement détaillées.

 

Sur le chemin du retour, le groupe s’est arrêté devant le monument, pour connaître les prescriptions de la DRAC relatives à sa rénovation.

 

Depuis, le dossier est resté en l’état. Arnaud DESCHAMPS, chef de l’UDAP de Haute-Marne, et Pauline Langlait, de la DRAC à Châlons-en-Champagne, ont relancé la Comcom et la mairie de Soulaucourt, respectivement en date des 4 et 5 mai 2017.

 

1.3 - L’entretien du site

 

Robert CHEVALLIER rappela les actions entreprises, comme chaque année, pour assurer le fauchage du site, l’intervention de François CHAPITEL et des brigades vertes. Le président DEPINAL les remercia de leur implication.

 

1.4 - La fête de La Mothe

 

Pierre AMOURIQ, au nom de l’association« Les Chemins du Mouzon », organisateur de la manifestation, rappela que la traditionnelle fête de La Mothe a eu lieu le 21 août 2016, mais n’a pas été favorisée par la météo. Le bar n’a notamment pas connu son succès habituel. La matinée fut consacrée aux visites guidées et aux échanges généalogiques. Après le traditionnel repas lorrain sous chapiteau, place au spectacle. En fin d’après-midi et en soirée, le traditionnel barbecue et le feu d’artifice clôturèrent la journée.

 

1.5 - Les visites guidées

 

Robert CHEVALLIER et Fabrice FONTAINE ont effectué sur le site des visites guidées à destination de groupes ou d’écoles. Le Président les remercia chaleureusement.

 

 

II – Rapport financier

 

Le trésorier Pierre AMOURIQ présenta ensuite les comptes de l’association pour 2016, selon document annexé au présent procès-verbal. Le total des recettes s’est élevé à 9.540,43 €, celui des dépenses à 12.253,62 €, dégageant un résultat déficitaire de 2.713,19 €. La trésorerie reste, au 31/12/2016, excédentaire de 14.691,37€. Grâce à la déductibilité fiscale des cotisations et dons, le total de ces deux postes a atteint en 2016 4.020,00 €, contre 3.426,84 € en 2015 et2.493 € en 2014. Le président DEPINAL félicita les généreux donateurs, et les incita à poursuivre leur geste en 2017.

 

Micheline LAURENT, reviseur aux comptes, lut ensuite son rapport reconnaissant l’exactitude et la sincérité des comptes.

 

Le président DEPINAL remercia Pierre AMOURIQ de sa présentation des comptes, et Micheline LAURENT de son rapport. Il proposa alors à l’assemblée de donner quitus au trésorier, ce qu’elle fit à l’unanimité.

 

 

III - Les projets pour 2017

 

Le président DEPINAL présenta ensuite les projets pour l’exercice 2017.

 

3.1 - Les Cahiers de La Mothe

 

Le 9ème numéro est en phase de finalisation. Il sera de bonne tenue. Le nombre de rédacteurs se maintient. L’Assemblée décide de poursuivre la publication en 2018, et autorise le Président à formuler une demande de subvention auprès de la Région Grand-Est.

 

3.2 - L’entretien du site

 

François CHAPITEL et Robert CHEVALLIER acceptent de poursuivre l’entretien du site et d’assurer la coordination des intervenants. Sont ensuite évoqués les travaux à faire au chalet. Il est décidé de remplacer les fenêtres cassées par des vandales. Pierre AMOURIQ s’en occupera.

 

3.3 - Les visites guidées du site

 

Robert CHEVALLIER et Fabrice FONTAINE acceptent de poursuivre les visites guidées, et Jean ROGUE ses permanences sur le site. Le Président les remercia de leur implication.

 

3.4 - Les chantiers de jeunes

 

Comme chaque année, Marcel PETIT accepte d’assurer la maîtrise d’un chantier avec des jeunes de l’IMP de Neufchâteau.. La venue d’une troupe de scouts est également envisagée.

 

3.5- La fête de La Mothe 2017

 

Traditionnellement, les Amis de l’abbaye de Morimond organisent leur fête annuelle le 3ème dimanche d’août, dimanche le plus proche du 20 août, jour de la fête de Saint-Bernard. Cette année, c’est une date tout à fait importante pour l’association puisqu’elle fête le 900e anniversaire de la fondation de l’abbaye. Elle organise donc sur le site de l’ancienne abbaye, les samedi 19 et dimanche 20 août, deux journées festives. L’Association pour La Mothe s’est associée à cette manifestation et y tiendra son stand habituel. Les Cahiers de La Mothe 2017 y seront présentés. Ce sera pour notre Association l’occasion de toucher un nouveau public.

 

Pierre AMOURIQ est mandaté pour vérifier que notre stand permettra d’accueillir les panneaux présentant les généalogies des familles de la Mothe, et que les grilles nécessaires sont bien réservées.

 

Les membres de l’Association sont pressentis pour tenir, à tour de rôle, le stand. Ils peuvent se signaler dès à présent auprès du Président.

 

Est ensuite évoquée le devenir de la fête annuelle. Il apparaît que l’association des « Chemins du Mouzon » n’a pas encore adopté une position claire sur cette question.

 

3.6 - La restauration du monument

 

François DEPINAL passe la parole à François CHAPITEL, qui expose alors ses discussions avec le Service départemental de l’Architecture, dont il lit un courrier en date du 6 décembre 2016, précisant que « la banquette maçonnée située au pied de la colonne présente de nombreuses désagrégations. Au regard des photographies anciennes du site, le monument était à l'origine encadré d'un parterre fleuri, auquel a succédé un dispositif en dallage de pierres de faible épaisseur. Ce dernier revêtement, très étanche et rigide, peu compatible avec les conditions de préservation à long terme en empêchant la libre évaporation de l'humidité ambiante des sols, s'est peu à peu déformé jusqu'à sa dégradation.

il convient aujourd'hui de proposer un dispositif permettant les libres échanges gazeux de vapeur d'eau, mais aussi la préservation de la colonne ainsi que sa mise à distance.

Aussi, un retour à une plate-bande végétalisée périphérique permettrait d'assurer convenablement ces exigences.

A défaut, un dallage périphérique en pierre calcaire (une remise à niveau du sol apparaît indispensable) d'épaisseur minimale de 8 cm et hourdées au mortier de chaux et sable (ciment proscrit) pourrait être une alternative envisageable.

Quant au monument en lui-même, un hydrogommage (pression inférieure à 3 bars) et un traitement à l'ammonium quaternaire avant reprise des jointoiements au mortier de chaux et sable (ciment proscrit) lui offriront un nettoyage qualitatif ».

 

François CHAPITEL informe alors l’Assemblée que les deux maçons pressentis ont refusé d’intervenir dans ces conditions, jugeant un encadrement en béton, éventuellement armé, indispensable. Est-ce cependant incompatible avec une finition par un dallage de pierre calcaire hourdées au mortier de chaux et sable, ainsi que souhaité par la DRAC ?

 

En tout état de cause, il serait opportun de trancher rapidement, la base du monument poursuivant inexorablement sa dégradation.

 

 

3.7 - La restauration du bastion saint – Nicolas

 

La commune de Soulaucourt, seule habilitée à assurer la maîtrise d’ouvrage du projet, n’a jusqu’à présent apporté aucune réponse au courrier de la DRAC proposant la mise en place d’une AMO (aide à maîtrise d’ouvrage) ou demande de devis de maîtrise d’œuvre.

 

En séance, François CHAPITEL informe l’Assemblée qu’il ne donnera jamais son accord à cette restauration, car il considère préférable de concentrer les moyens sur la porte de Soulaucourt (ou porte de France) dont les parements latéraux s’effondrent de plus en plus, et qui est quand même l’impression première que laisse le site aux visiteurs. Un long débat s’ensuit, sans conclusion cependant.

 

Il souhaite par ailleurs que la compétence culturelle de la Comcom soit étendue à La Mothe, ainsi qu’il en a été pour le château de Lafauche.

 

 

V - Questions diverses

 

  • Salon vosgien du livre à Dompaire le 3 septembre 2017

 

Ce salon, organisé par la Fédération des Sociétés Savantes des Vosges, dont l’association pour La Mothe est membre, aura lieu le 3 septembre 2017 à Dompaire (88). Il offre l’occasion, outre de vendre nos ouvrages et publications, de rencontrer tous les acteurs œuvrant sur le patrimoine vosgien. François DEPINAL accepte de tenir le stand en matinée, et Lucette HUSSON l’après-midi. Jean-François MICHEL propose que notre stand soit contigu à celui de Saône-Lorraine, ce qui facilitera la tenue du stand, notamment à l’heure du repas. Reste néanmoins qu’il est fortement souhaitable que le stand soit en permanence tenu par deux personnes. Les personnes acceptant de participer à la tenue du stand de l’association voudront bien se faire connaître auprès du président.

 

  • Les Journées d’études vosgiennes les 12, 13, 14 et 15 octobre 2017

 

Jean-François MICHEL présente le programme de ces Journées, qui seront détaillées sur le site internet de notre Association dès qu’il sera définitivement arrêté.

La synthèse du programme est la suivante :

 

-       Jeudi 12 après-midi : À La Marche des Leuques, de la Lorraine et du Barrois

-       Vendredi 13 matin : Un chef-lieu de bailliage au XVIIIe siècle

-       Vendredi 13 après-midi : Visites du pays de Lamarche Expositions aux halles

-       Samedi 14 matin : Un canton rural

-       Samedi 14 après-midi : Le canton de Lamarche et les conflits

-       Dimanche 15 matin : Le thermalisme à Martigny-les-Bains,

-       Dimanche 15 après-midi : Ruralité et nouveau territoire

 

 

L’ordre du jour étant épuisé, François DEPINAL remercie les membres de l’association pour leur implication dans les différentes actions. Il donne ensuite la parole aux membres présents, puis clôt la séance, et l’Assemblée se termine sur le traditionnel verre de l’amitié.

 

 

 

 

                                        Le président : François DEPINAL                                    Le secrétaire : Jean CHARLES

 

Actualité

Les Cahiers de La Mothe n° 8

Les Cahiers de La Mothe n° 8 pour 2016 sont parus:
Lire la suite