Les plans et gravures du XVIIe siècle

4 - Gravure sur cuivre, dite d'Abraham Bosse

4 – Gravure sur cuivre, dite d’Abraham Bosse

Format : 18,8 x 41,7 cm.

Date : 1634 ou 1635.

Mentions : en haut au centre dans un cartouche : « LE SIEGE DE LA MOTTE », complété d’une légende allant de A à R pour les lieux mentionnés, et de 1 à 7 pour les positions des troupes royales.

en bas au centre : « A. Boudan excud. Avec Privilège. », en bas à droite : « A. Bosse sculp. ».

La plus esthétique et la plus élaborée des vues cavalières consacrée à La Mothe. Elle a servi de modèle à Merian (n° 6), à Valdor (n°23).
Lire la suite

5 - La gravure de Chatillon

Format : 12,8 x 19,5 cm.

Date : entre 1634 et 1641.

Extraite de : « Topographie françoise, ou representations de plusieurs villes, bourgs, chasteaux, plans, forteresses, vestiges d’antiquité, maisons modernes et autres du royaume de France. La pluspart sur les desseings de deffunct Claude Chastillon, Ingenieur du roy ».

Lire la suite

6 – Gravure sur cuivre, dite de Tassin


Format : 10,4 x 15,1 cm.

Date : vers 1636-1638.

Extraite de : « Plans et profils de toutes les principales villes et lieux considérables de France… » par Nicolas Tassin, « géographe ordinaire de Sa majesté », 2ème édition, 1638. Cette gravure ne se trouve pas dans la 1ère édition, datée de 1634.

Mentions : uniquement « LAMOTTE ».

Se trouve à la suite une carte du « GOVVERNEMENT DE La motte », de même format.
Lire la suite

7 - Gravure sur cuivre, dite de Merian

6 – Gravure sur cuivre, dite de Merian

Format : 22 x 34,4 cm.

Auteur : ? (J.Peeters ?)

Date : avant 1643.

Extraite de la : « Topographia Sveviae » publiée en 1643 à Franfort-sur-le-Main, et rééditée en 1645 dans le supplément au volume « Palatinus Rheni » sous « La Motte de Saint Hilaire ».

Mentions : « LA MOTTE » et une légende en allemand, de A à Q. Existe également une édition latine, fort rare.

L’ensemble de la composition est inspirée de la gravure d’Abraham Bosse (n°4).
Lire la suite

8-19 – Plans du 3ème siège de la Bibliothèque de la Marine du SHD

Les archives de la marine royale française, déposées au Service Historique de la Défense (SHD) à Vincennes, conservent 71 recueils de cartes et plans en provenance du Service Hydrographique de la Marine. Le recueil 16, consacré aux villes de l’Est de la France, conserve 11 documents (10 plans et la légende d’un des plans) relatifs au 3ème siège de La Mothe.
Lire la suite

20 – Plan de l’atlas 100 de la Bibliothèque du Génie du SHD

Ce plan colorié représente le 3ème siège de La Mothe, avec les campements des différents régiments.
Lire la suite

21 – Gravure de l’ouvrage de Malthus « Pratique de la guerre », page 118.

Dans son ouvrage « Pratique de la guerre » publié à Paris en 1646, Francis Malthus, « Gentilhomme Anglois, Commissaire general des Feux & Artifices de l’Artillerie de France, Capitaine general des Sappes & Mines d’icelle, & Ingenieur és armées du Roy » nous offre deux illustrations du 3ème siège de La Mothe auquel il a participé. Il écrit en effet : « et depuis ce temps là (le siège de La Rochelle) jusqu’au siège de La Mothe en Lorraine, on n’a pas parlé de tirer des bombes ; et c’est à ce siège de La Mothe où j’ai tiré les premières qui ont paru en France, et en grande quantité… ».



Format : 15,1 x 18,6 cm.

Date : 1645 ou 1646.

Extraite de : « Pratique de la guerre », Paris, 1646, page 118.

Lire la suite

22 – Gravure de « Pratique de la guerre », page 135

Format : 15,1 x 18,9 cm.

Date : 1645 ou 1646.

Extraite de : « Pratique de la guerre », Paris, 1646, page 135.

La gravure présente le front sud de l’enceinte pendant le 3ème siège.
Lire la suite

23 – Gravure sur cuivre de Georges Fournier

Format : 8,7 x 5 cm.

Date : 1648.

Extraite de : Georges Fournier, « Traicté des fortifications : ov Architectvre militaire, tiré des places les plus estimées de ce temps, pour leurs fortifications : divisé en devx parties. La premiere vous met en main les plans, coupes, & eleuations de quantité de places fort estimées, & tenués pour tres-bien fortifiées. La seconde vous fournit des pratiques faciles pour en faire de semblables ».

La gravure (planche hors-texte 8) comporte un plan peut-être copié sur celui de Tassin (n°6), et une vue profil totalement fantaisiste, attestant que le graveur n’est jamais allé à La Mothe.
Lire la suite

24 – Gravure sur cuivre de Jean Valdor

Format : 28,7 x 42 cm.

Date : avant 1649.

Extraite de : « La vie triomphante de Louis le Juste » par René Bary, « conseiller du roy et historiographe de France », illustrée par Jean Valdor et publiée par Antoine Etienne en 1649. Planche HT sur deux pages au verso des pages de texte 77 (« PRISE DE LA MOTHE EN LORRAINE PAR LE MARESCHAL DE LA FORCE 1634 ») et 78 (« MOTHENSE IN LOTHARINGIA OPPIDUM A POLEMARCHO Forcaeo expugnatum. 1634 »).

Copie sommaire de la gravure d’Abraham Bosse (n°4), dépouillée de tout l’appareil militaire décoratif, mais conservant les travaux d’approche du siège de 1634. L’intérieur de la ville est vide. La légende a disparu.
Lire la suite

25 – Vue profil « La MOTHE en Lorraine » par Beaulieu

Format : 21,5 x 61 cm (cuvette). Cette gravure se trouve encadrée avec différents types de bordures.

Date : après 1645, avant 1676.

Mentions : en haut, au centre : « La MOTHE en Lorraine », en bas à gauche : « N. COCHIN fe(cit) », en bas au centre, dans un cartouche : « Par le Sr de BEAULIEU Ingénieur et Géographe ord. du Roy avec Privil. De Sa ma.té 1645 ». Sans légende.
Lire la suite

26 – Vue profil du site : « La MOTHE en Lorraine » extraite de l’ouvrage dit « le g ...

Format : 45 x 55,8 cm (cuvette), en 3 planches (partie supérieure, partie inférieure et bordure). Il existe plusieurs présentations et plusieurs types de bordures.

Date : avant 1676.

Extraite de : « Les glorieuses conquêtes de Louis le Grand, où sont représentés les cartes, profils, places, plans des villes avec leurs attaques… », par Sébastien de Pontault, seigneur de Beaulieu, Paris, 1676-1694, 2 ou 3 volumes (ouvrage appelé « le grand Beaulieu »).

Mentions : « LA MOTHE » sur un ruban décoratif. Une légende de A à N décrit le site.

Il s’agit de la même vue profil que ci-dessus, mais enrichie d’un grand ciel nuageux et d’une légende.

Lire la suite

27 – « Plan de la Ville de La Mothe en Lorraine assiégée le 4° Novembre par l’arm� ...

Format : 45,7 x 54,6 cm (cuvette).

Date : après 1645, avant 1676.

Extraite de : l’ouvrage appelé « le grand Beaulieu » (voir n° 26).

Mentions : en bas à gauche : « Plan des mines faites aux attaques de La Mothe en Lorraine en l’an 1645 » et au dessus, dans un cartouche : « LA CONTRESCARPE DE LA MOTHE ne doit point estre considerée comme une contrescarpe mais come une des meilleure faulsebraye qui se puisse faire qui a 40 pieds de haulteur fraizée par tout et d’aussi difficille accès q’un bastion pour de fossé il n’y en a point autour de ladite place », en bas au centre : « N. COCHIN fe(cit) », en bas à droite : « A Paris, Chez l’Autheur, rue St André des Arts, Porte de Bucy ».

Plan de la ville et des environs montrant la circonvallation construite autour de la ville pendant le siège de 1645. Un cartouche en bas à gauche montre les travaux d’approche du bastion Ste-Barbe et de la pointe d’Isches.
Lire la suite

28 – « Plan de la ville de la Motte », extrait de l’ouvrage dit « le petit Beaulieu ...

Format : 11,1 x 15,6 cm.

Date : deuxième moitié du XVIIe siècle.

Mentions : en bas à gauche, dans un cartouche : « Plan de la Ville de la Motte Eschelle de 150 thoises », en haut à droite, une table allant de A à O, en bas à droite, dans un cartouche : « La place estoit revestue de briques et de pierres les remparts estoient bien terrassez. Il n’y avoit point de fossé mais bien une Contrescarpe fraizée tout a lentour revestue de pierre dont le glacis avoit 45 pieds de haut et de tres difficile acces apres sa prise le Roy la fit demolir en lannée 1645 ».

Extraite de : Plans et profils des principales villes du Duché de Lorraine et Barrois…Dessinés sur les lieux et présentés au Roy par le sieur de Beaulieu…

Extrait de la partie centrale du plan du « grand Beaulieu » n° 27.
Lire la suite

29 – Gravure sur cuivre, dite de Gualdo Priorato

Format : 34,2 x 47,3 cm.

Date : avant 1674.

Extraite de : Historia di Léopoldo cesare, par Galeazzo Gualdo Priorato, imprimée à Venise (1670-1674).

Mentions : « DISEGNO DELLA Mota in Lorena, assediata e presa da Francesi ».

Il s’agit d’une copie italienne du plan de Beaulieu (n°27). Le cartouche représentant le plan des mines a disparu, mais le texte en a été traduit.
Lire la suite

30 – Gravure sur cuivre, dite de Lapointe

Format : 17,8 x 10,5 cm.

Date : entre 1666 et 1698.

Mentions : en bas à gauche : « F. de La pointe fecit ».

Copie simplifiée de la gravure de Tassin (n°6), avec quelques modifications : le château a disparu, la collégiale apparaît.
Lire la suite

31- Les huiles sur toile représentant le 3ème siège

Quatre huiles sur toile (au moins) représentant le 3ème siège le La Mothe sont conservées. Elles sont inspirées de la gravure de Beaulieu (n°25). Une étude comparative est en cours.
Lire la suite

32 - La gravure de Christoph Riegel

Format : 11,1 x 5,9 cm..

Date : vers 1690.


Cette petite gravure sur cuivre est une pâle copie de celle de Merian (n°7). Elle a été publiée dans « Ausfuehrliche und grundrichtige Beschreibung der Herzogthüemer Lottringen und Savojen, dess Obern und Untern Elsasses »par Christoph Riegel, éditeur allemand installé à Nuremberg entre 1678 à 1714.

Deux éditions furent imprimées. La première, sans les gravures, est datée 1690. La seconde, comportant les gravures, n’est pas datée mais est sans doute contemporaine de la première. Toutes les gravures ont toutes été copiées sur celles publiées par Merian entre 1640 et 1660 et gravées par Andreas Knorzen, ainsi que précisé sur la page de titre de l’ouvrage. Les notices de Riegel sont par contre plus complètes que celles de Merian.

Lire la suite

Actualité

Les Cahiers de La Mothe n° 8

Les Cahiers de La Mothe n° 8 pour 2016 sont parus:
Lire la suite