37 - Plan de la Ville de la Mothe (1837)

Dimensions : 19,3 x 16,5 cm (titre et légende compris).

Origine : « Relation des trois sièges de le ville et forteresse de La Mothe ez annèes 1634, 1643 et 1645 », dans « La chronique de Champagne », 1837, tome II, page 236.

Mentions : titre : « Plan de la Ville de La Mothe ».

Echelle en Toises.

Lith. Pellée et Cie et Colbert, à Reims.

En bas : une légende de A à O (à noter que la porte de Soulaucourt est ici appelée porte de Nancy).

Lithographie copiée sur le plan n°36.

 

Cette lithographie se trouve en début de deuxième partie d’un article intitulé « Relation des trois sièges de la ville et forteresse de La ¨Mothe ez années 1634, 1643 et 1645 par un officier de la garnison de cette place ». Pages 173 et 174, le préambule de l’article précise : « Son auteur ne fut pas un officier obscur. Cette relation, au témoignage de dom Calmet, qui la cite souvent dans son histoire de la Lorraine, est de M. Duboys de Riaucourt, conseiller-d'état du duc Charles, et lieutenant-général de la province de Bassigny. Ce magistrat prit une part active à tous les événements qu'il raconte, et fut l'un des plus énergiques défenseurs de La Mothe. Son travail, inédit jusqu'à ce jour, occupera, dans la Chronique de Champagne, la section Paléographie, des livraisons de septembre et d'octobre. A cette dernièresera joint un plan de la ville de La Mothe, arec l'indication des attaques de 1645. Nous devons ce précieux et presqu’indispensable éclaircissement à l'obligeance de M. Vieux, commandant du génie, membre du comité des fortifications au ministère de la guerre ».

 

 

 

 

 

Actualité

Les Cahiers de La Mothe n° 9

Les Cahiers de La Mothe n° 9 pour 2017 sont parus.
Lire la suite