Le calvaire de Germainvilliers

Le calvaire, qui porte la date de 1629, aurait, selon une tradition vivace, été rapporté de La Mothe, après sa destruction, par Antoine de Sarazin, seigneur du village.

Cette légende ne repose cependant sur aucun fondement.

Actualité

Les Cahiers de La Mothe n° 9

Les Cahiers de La Mothe n° 9 pour 2017 sont parus.
Lire la suite