1 - Le plan du volume I, f° 63

Auteur : sans doute Fernando de Vitelli.

Format : aujourd’hui au format 73,5 x 35 cm après avoir été légèrement coupé à ses deux extrémités pour lui permettre d’intégrer le registre.

Date : printemps 1573, s’il est de la main de Fernando de Vitelli.

Mentions : « LA MOTTA », « scala del Profilo Piedi 50 » et « Scala della pianta Tese di x piedi l’una ».

 

La présence de Fernando de Vitelli est attestée à La Mothe et Nancy au printemps 1573. Il reçut un important mandatement du duc avant son retour en Italie et parait bien l’auteur de ce plan.

 

Ce plan est dessiné à la plume et colorié sur deux feuilles de papier collées l’une à l’autre, chacune portant un filigrane. Le trait est précis. Le plan porte au centre la mention « La MOTTA » et en bas à droite une échelle en toises. Est également représentée une section des murs avec une échelle en pieds. Il présente un état existant des fortifications, complété d’un projet d’agrandissement ou de transformation des bastions existants. Les parties projetées sont coloriées en jaune. Les bastions doivent être pour la plupart agrandis, et leurs flancs dotés de casemates. Une partie des courtines doit être reconstruite en retrait des précédentes, afin améliorer le flanquement par les nouveaux bastions. Pas de fossé autour de la place, mais un projet de chemin couvert. Au-delà, un glacis doit être aménagé dans la pente. La ville elle-même n’est pas représentée. Les remparts médiévaux n’y figurent pas, à l’exception de l’extrémité nord-ouest (à droite du plan), communément dénommée « le retranchement ». Cette partie de l’enceinte médiévale n’a pas en effet été intégrée à l’enceinte bastionnée. La modernisation englobe de manière cohérente la totalité de l’enceinte. Ce projet, dont le coût devait être exorbitant, et qui présentait l’inconvénient de laisser la place sans défense pendant la durée des travaux, ne fut pas réalisé.

 

Ce plan est reproduit dans « Les Cahiers de La Mothe » n°3. Il a fait l’objet d’une notice (n° 62 pp. 74-76) rédigée par Philippe Bragard dans le catalogue de l’exposition du 350ème anniversaire de la destruction de La Mothe (1996). Le plan illustrant cette notice est par contre celui du volume III, f° 76v-77.

 

L’Archivio di Stato de Turin, qui conserve ces plans, nous a aimablement autorisé à reproduire le lien menant à son site (reproduction hors copie privée interdite sans autorisation) : 

 http://archiviodistatotorino. beniculturali.it / travail / affiché. php? UAD = 189056

 

 

 





Actualité

Les Cahiers de La Mothe n° 8

Les Cahiers de La Mothe n° 8 pour 2016 sont parus:
Lire la suite